L'Héritage Myrtha Pools

La démarche d’éco-conception mise en œuvre par Myrtha Pools pour la conception de ses bassins en inox blanc repose sur une stratégie éprouvée, forte de plus de soixante années d’expérience. L’éco-conception n’est pas ici une expression à la mode ou un slogan marketing. Si changer de modèle économique est naturellement une bonne chose pour protéger l’environnement et l’héritage que nous laisserons aux générations futures, c’est aussi un choix intelligent et stratégique dont l’entreprise tire de grands bénéfices.

 

Myrtha Pools ne réduit pas l’économie circulaire au seul recyclage. Bien avant le recyclage, Myrtha Pools étudie les manières de maximiser la durée d’usage des bassins, ce qui ouvre un champ exceptionnel d’innovations pour le BTP. Les services de recherche et développement (R&D) de Myrtha travaillent dès la conception à ouvrir la voie de la « démontabilité » des bassins, à rendre possible la rénovation ou la déconstruction. Myrtha Pools sait en effet installer des bassins provisoires puis les réimplanter dans leur lieu définitif. Pour les JO de Londres 2012, le Comité International Olympique a fait appel à Myrtha Pools pour installer 8 bassins qui ont été démontés et réinstallés après les Jeux dans d’autres collectivités du Royaume Uni . L’entreprise sait s’adapter à un urbanisme temporaire, transitoire. L’Héritage est la signature de Myrtha Pools qui signe également le bassin du Centre Aquatique de Saint Denis.

La démarche d’éco-conception mise en œuvre par Myrtha Pools pour la conception de ses bassins en inox blanc repose sur une stratégie éprouvée, forte de plus de soixante années d’expérience. L’éco-conception n’est pas ici une expression à la mode ou un slogan marketing. Si changer de modèle économique est naturellement une bonne chose pour protéger l’environnement et l’héritage que nous laisserons aux générations futures, c’est aussi un choix intelligent et stratégique dont l’entreprise tire de grands bénéfices.

 

Myrtha Pools ne réduit pas l’économie circulaire au seul recyclage. Bien avant le recyclage, Myrtha Pools étudie les manières de maximiser la durée d’usage des bassins, ce qui ouvre un champ exceptionnel d’innovations pour le BTP. Les services de recherche et développement (R&D) de Myrtha travaillent dès la conception à ouvrir la voie de la « démontabilité » des bassins, à rendre possible la rénovation ou la déconstruction. Myrtha Pools sait en effet installer des bassins provisoires puis les réimplanter dans leur lieu définitif. Pour les JO de Londres 2012, le Comité International Olympique a fait appel à Myrtha Pools pour installer 8 bassins qui ont été démontés et réinstallés après les Jeux dans d’autres collectivités du Royaume Uni . L’entreprise sait s’adapter à un urbanisme temporaire, transitoire. L’Héritage est la signature de Myrtha Pools qui signe également le bassin du Centre Aquatique de Saint Denis.

Pékin 2008

A l’intérieur du Ying Tung Natatorium, Myrtha Pools a réalisé la piscine destiné aux disciplines du water-polo et du pentathlon moderne.
Il s’agit d’un bassin de 50x25x3 metres, avec goulotte débordement céramique sur les quatre côtés, réalisé avec l’exclusive Technologie RenovAction.

Londre 2012

Myrtha Pools a fourni sept bassins temporaires, équipées du Waterpolo Visual System, et ensuite transférés vers d’autres centres de façon permanente. Deux ont été utilisées pour les compétitions de water-polo et l’échauffement, et les autres pour l’entraînement et l’échauffement de la natation et de la nage synchronisée.

Rio 2016

Rio a été la première ville sud-américaine à accueillir les JO. Pour cette édition, Myrtha Pools a dessiné et construit dix-huit piscines, certaines permanentes et d’autres temporaires, pour l’entraînement, la compétition et la récupération post-compétition. Parmi celles-ci, 6 sont des piscines de 50 mètres.

Tokyo 2020

À Tokyo, Myrtha Pools était présente avec trois bassins conçues spécifiquement pour la natation, le water-polo et la natation artistique. Ils ont été installées en un temps record grâce à la polyvalence de la technologie Myrtha. Ensuite les bassins ont été démontées et seront réinstallées à Fukuoka pour les Championnats du Monde en 2023.