ETUDE COVID-19, Environnement Piscine

Nous avons interviewé le Professeur V. Romano Spica, spécialiste de la sécurité de l'eau de piscine et des structures de natation.

En 60 ans d’activité, notre entreprise a construit des milliers d’espaces aquatiques à travers le monde pour le sport, le regroupement et le plaisir. Nous avons été fiers au cours de toutes ces années d’avoir contribué à développer la culture de l’eau avec les fédérations de natation et les organismes publics et privés et nous nous sommes sentis responsables de la réalisation de structures de natation adaptées au développement de toutes les activités aquatiques mais également conçues pour maximiser le plaisir et la sécurité lors de ces activités.

 

Face à l’urgence du Covid-19, les centres de natation – comme de nombreux autres centres sportifs et gymnases – sont désormais sous la loupe pour mieux comprendre les risques de transmission du virus aussi bien dans les zones d’utilisation courantes que – plus précisément – dans l’eau.

Nous nous sommes donc interrogés – comme beaucoup d’autres – sur la possibilité d’une réouverture à court terme des piscines et des centres de natation et nous avons réfléchi à la manière dont nous pourrions contribuer à une meilleure compréhension des risques de transmission du Covid-19 dans l’eau chlorée, typique de l’environnement de la piscine.
Nous avons donc décidé de nous fier aux conseils de l’un des plus grands universitaires, spécialiste de la sécurité de l’eau et des installations de baignade à l’échelle internationale, le professeur Vincenzo Romano Spica, Professeur d’Hygiène à l’Université de Rome “Foro Italico”.
Entre temps, le Professeur Romano Spica nous a fourni une première photographie et une évaluation du scénario actuel que nous avons recueillies dans ce document.

LIRE L’ARTICLE!

ETUDE COVID-19, Environnement Piscine

Nous avons interviewé le Professeur Vincenzo Romano Spica, professeur d’Hygiène à l’Université de Rome “Foro Italico”, un des plus grands spécialistes de la sécurité de l’eau de piscine et des structures de natation.

PROFESSEUR, CE CORONAVIRUS INFECTE LE MONDE ET EMPÊCHE DE PRATIQUER DIFFÉRENTES ACTIVITÉS SPORTIVES, Y COMPRIS CELLES DE LA PISCINE. LES PISCINES PEUVENT-ELLES VRAIMENT CONSTITUER UN DANGER ?
Bien que les Coronavirus soient connus depuis les années 50/60, ce nouveau virus appelé SARS-CoV-2 a vraiment des caractéristiques nouvelles, inconnues et donc imprévisibles, aussi bien pour sa capacité à se propager que pour déterminer la maladie “Covid-19”. Dans les années 80/90, j’avais eu l’occasion d’étudier des Coronavirus dans différentes formes dites “pseudo-grippales”, dont certaines avaient été signalées – quoique rarement – aussi dans les piscines, telles que la pharyngite-conjonctivite des piscines, déterminée par un Adénovirus, ou d’autres formes pseudo-grippales dues à d’autres microbes très courants, saisonniers et répandus dans la population générale de tous âges. Les Coronavirus, comme d’autres virus saisonniers et d’autres formes dites pseudo-grippales, sont très contagieux et facilement transmissibles de personne à personne dans différents environnements, même sans fréquenter les piscines ! Les piscines sont donc l’un des très… LIRE L’ARTICLE!